FRANCO ZECCHIN
Continent Sicile

Les images de la Sicile du grand photographe italien Franco Zecchin qui fit partie de l’agence Magnum sont enfin réunies dans ce superbe album pour lequel il a écrit un texte très personnel et engagé sur sa vie et son métier de photographe.

Franco Zecchin a photographié la Sicile à partir de 1975 à 1994, années de la “guerre de mafia”, mais aussi des mobilisations et de l’engagement citoyen. Les photos présentées dans ce livre naissent de la tension entre recherche esthétique et critique sociale. À la brutalité mafieuse et à son cortège de meurtres et de massacres, font écho procès et funérailles. Les expériences de vie dans les hôpitaux psychiatriques alternent avec les fêtes historiques ou religieuses, les lieux d’échange et les relations sociales d’un contexte dense et ouvert sur le monde. Luttes étudiantes et manifestations contre les bases militaires américaines rappellent que la Sicile n’est pas seulement le berceau de la mafia mais aussi celui de l’anti-mafia et de nombreuses expérimentations sociales.  

“La Sicile offre la synthèse de tant de problèmes, tant de contradictions non seulement italiens mais aussi européens, qu’elle peut constituer la métaphore du monde d’aujourd’hui », disait Leonardo Sciascia. Mon souhait est que ces images contribuent à reactiver la mémoire collective et à renouveler l’engagement social”. 

Né en 1953 à Milan, en 1975, Franco Zecchin arrive à Palerme où il devient photographe professionnel en travaillant sur la Mafia, la corruption politique et les conditions sociales en Sicile. En 1980, il est parmi les fondateurs du Centre de Documentation contre la Mafia « Giuseppe Impastato ». Il fait du théâtre et il réalise des films au sein de l’Hôpital psychiatrique de Palerme. En 1988, il devient membre « nominé » de l’Agence Magnum. Entre 1989 et 1991, il conduit une enquête photographique sur les rapports entre pollution industrielle et santé publique en Silésie (Pologne) puis une recherche photographique sur le nomadisme et l’utilisation des ressources environnementales, en travaillant sur une dizaine de sociétés dans différentes parties du monde. Aujourd’hui, il vit et travaille à Marseille où, à côté de ses activités de formation à la photographie, il continue à explorer le rapport entre appropriation du territoire et pratiques sociales à travers la photographie.

Publication : septembre 2019
Format : 31 x 25 cm
126 pages, impression bichromie
ISBN: 979-10-90294-36-3
Prix : 35 euros

ACTUALITÉS